Mots-clés » Depression

Combattre les ombres du passé

Nous sommes des êtres rongés de douleur, des êtres qui enfantent des démons, des créatures de nos propres esprits.

Nous naissons pour souffrir, nous vivons en souffrant et le plus souvent nous mourrons dans la souffrance. 1 458 mots de plus

Vie

Vents et brumes

Dépression, MÉTÉOR. Région de l’atmosphère où la baisse de la pression provoque des vents rotatifs tournant en sens inverse des aiguilles d’une montre, ce qui entraîne le déplacement d’un système nuageux porteur de pluie, neige, etc.

311 mots de plus
En Vie

Dépression à répétition : un vrai danger pour le cerveau

Un français sur dix est victime de dépression, une maladie qui peut avoir un impact considérable sur le quotidien des victimes, mais également sur son avenir selon le magazine European Neuropsychopharmacology. 304 mots de plus

Dépression

Note de lecture : "La cité des jarres" (Arnaldur Indriðason)

Premier contact mitigé avec le plus sombre de tous les flics scandinaves…

x

Après des mois voire des années de patiences et d’atermoiements, le moment était donc venu d’entrer en… 408 mots de plus

Notes De Lecture 2013

Le Yoga pour vaincre l’anxiété et la dépression

Les pensées dictent nos vies. Elles apportent le dénuement ou le bonheur. Elles provoquent le doute ou renforcent la foi. Dans l’état de dépression, le mental tend à entretenir sans cesse des pensées nuisibles qui dérangent notre tranquillité d’esprit et à ressasser des pensées qui causent la souffrance. 1 265 mots de plus

Yoga

Activité physique et la thérapie électroconvulsive contre la dépression résistante, premiers résultats

Un essai clinique très original vient d’être publié dans Psychiatry Research par une équipe majoritairement iranienne (Salehi et al. 2014) 1. Cette investigation explore les potentialités de traitements non-pharmacologiques : l’activité physique et la thérapie électroconvulsive. 579 mots de plus

Activités Physiques Adaptées

Dépression à répétition : quels effets sur le cerveau ?

La dépression n’est pas un banal coup de cafard et altère les fonctions intellectuelles de manière pérenne si elle n’est pas prise en charge.

D’après les résultats d’une étude menée par Philip Gorwood Unité Inserm 894″ Centre de psychiatrie et neurosciences », Clinique des Maladies Mentales et de l’Encéphale- CMME, Centre Hospitalier Sainte-Anne, les personnes qui ont déjà connu 2 épisodes dépressifs ou plus exécutent de manière anormalement lente des tâches cognitives courantes qui requièrent notamment attention, concentration et rapidité. 759 mots de plus

Actualités