Les journalistes et les politologues passent beaucoup de temps à nous faire part de leurs prévisions qui, il faut bien le reconnaître, sont aussi incertaines que les prévisions météorologiques. 433 mots de plus