Tags » Nicolas Sarkozy

Infos médias - 20 septembre 2014

Vendredi 19 septembre :

  • François FILLON a réagi sur son blog à l’intervention de la France en Irak pour lutter contre l’État islamique :

Dimanche 21 septembre : 40 mots de plus

Infos Médias

Le retour (suite): casseroles

Formidable tableau de Slate qui résume les affaires auxquelles le nom de Nicolas Sarkozy est lié. Hébé, ça en fait.

Dessin

[Analyse] Nicolas revient... et il n'est pas content (quoique)

On l’annoncait ces derniers jours, cette semaine marquerait le retour de l’ex-président Sarkozy. Bien que connue de tous depuis longtemps, cette décision restait mystérieuse. Quand reviendrait-il ? 1 327 mots de plus

Politique

France/Retour en politique de N. Sarkozy

Comme on pouvait sur un devoir avéré de réserve, et certainement, s’y attendre, s’en persuader, ainsi que s’en assurer au vue non seulement, des innombrables incursions qu’il n’a cessé, de faire, dans les colonnes de presse, les grandes tribunes, débats et à chaque fois, qu’il en a eu, la sobre attitude, mais aussi et surtout, le désarroi, la désillusion, la lenteur des réformes engagées par son prédécesseur à porter des fruits, la revue sans cesse en baisse des prévisions de croissance lesquelles se trouvent indexées sur les promesses de campagne de relever la France de son état de stagnation économique, stopper la spirale du chômage, redresser les finances publiques, ponctionner les dépenses publiques en maintenant l’équilibre dans la redistribution des richesses et la justice sociale, dans la répartition des efforts à consentir pour la relance, par le biais d’une fiscalité alliant flexibilité, incitation, et compétitivité, j’en passe, depuis sa défaite, lors des élections présidentielles, tenues en mai 2012, devant le candidat socialiste, F.Hollande, Nicolas Sarkozy, qui n’a cessé par ailleurs, de marteler, selon certaines sources, "que rester en dehors du jeu, expose à des risques d’ennuis, que l’on ne peut s’éviter, quand restant actif face aux sollicitudes", a annoncé hier, par médias et panels interposés, son retour en fanfare, en politique, afin de s’essayer, à sauver une situation d’extrême délicatesse et à deux tenants, puis que, de la situation financière chaotique et compromettante de sa famille politique, ces derniers temps, sur fonds de scandales politico-judiciaires, à celle de déliquescence de la France, son économie, la mutation s’opérant sur injonction d’un déficit public et celui de la sécurité sociale, ne laissant plus aucune marge, d’existence, à un modèle social érodé, désuet, et appelé à subir, le processus de transformation enclenché par un besoin indissoluble de restructuration au mieux et au moins, à un devoir, moral et politique lié tant aux engagements devant l’UE à contenir le déficit dans une marge ne dépassant 3%, que de freiner l’envolée de ce même déficit lequel culmine vers un seuil, pouvant engloutir, si on y prend garde, dans les deux années, la totalité de la richesse nationale, représenté par le PIB, puis qu’on en est à près de 95 du PIB. 368 mots de plus

Non Classé

Sarkome-Back : les vraies raisons du retour de Nicolas #Sarkozy !

Crédit : Hub

Pourquoi un garçon travailleur et intelligent s’incruste-t’il en politique alors qu’il a la chance de ne pas être obligé de continuer à grenouiller dans le si peu exemplaire politicosme pour toucher une retraite privilégiée (franchement, il n’a pas besoin de ça), devenir haut fonctionnaire par parachutage au tour extérieur (ce n’est pas son ambition, sinon il l’aurait dit) ou avocat par équivalence (il l’est déjà et n’a pas besoin d’utiliser les voies parallèles sur-mesures que les politiciens se sont auto-votées) ? 89 mots de plus

Non Classé

La folle semaine politique

Cette semaine du lundi 15 septembre 2014 a été forte en rebondissement dans la politique française.

Mardi : Manuel Valls demande le vote de confiance à l’Assemblée nationale. 687 mots de plus

Politique