Dans les smartphones saisis au cours de leurs enquêtes, les gendarmes ont appris à exploiter une nouvelle mine de renseignements : les données techniques des photos prises par les suspects et leur entourage. 1 236 mots de plus