A la base, le terme « chevalier » désignait de nobles cavaliers ayant appris à se battre, 546 mots de plus