Simone de Beauvoir : l’homme

Grüß Gott !

Simone cache sa vraie nature, dit qu’on ne naît pas femme, mais qu’on le devient. Puis se conduit très mal. 1 506 mots de plus